Accueil » Historique

Historique

Une tradition ancienne

La traversée du fleuve en canot au gré des glaces date du début de la colonie au XVIIe siècle. C'est le seul moyen de traverser le fleuve entre Québec et Lévis, si le pont de glace ne prend pas. Dans les années 1860, plus de deux cents canotiers, surtout de Lévis, assurent la traversée des personnes et des marchandises. Les bateaux à vapeur capables de traverser le champ de glaçons vont faire disparaître les canotiers et cette pratique traditionnelle à la fin du XIXe siècle.

Une première course

C'est dans le cadre du Carnaval de Québec, en 1894, que la première course sportive de canot est organisée. Le 1er février, quatre canots conduits par d'anciens canotiers de Lévis prennent part à la compétition : le Voltigeur, la Princesse Louise, l'Oiseau de neige et le lord Dufferin qui remporte les honneurs pour avoir traversé le fleuve chargé de glaçons, en neuf minutes. C'est très rapide. Mais à l'époque, la tenue du Carnaval est aléatoire et il faut attendre trente années avant de revoir d'autres courses en canot durant l'hiver.

La grande course de 1931

C'est l'association des sports d'hiver, supportée par le Château Frontenac qui organise, le 1er février 1931, une grande course de canot entre l'Hôtel de Ville de Québec et celui de Lévis. Les canotiers doivent donc faire un portage sur de longues distances. L'équipe du capitaine Alphonse Normand de l'Isle-aux-Grues gagne l'épreuve avec un temps de 19 min. 28 sec. Après cette grande course, il faut encore attendre vingt-cinq années pour voir de nouveau des canotiers à travers les glaçons du Saint-Laurent en face de Québec.

Équipe de canotiers en 1928 :
J. Chevalier, R. Dion, G. Mecteau, P. Andrews, P. Gingras, J. O'Neil, H. O'Neil

 

L'éveil d'une tradition

En 1935, la course a lieu le 20 février et 18 équipes d'hommes prennent part à la compétition que les Lachance de Montmagny et de l'Isle-aux-Grues remportent. Les Lachance gagnent la course à de nombreuses reprises par la suite. Ils ont été les canotiers à battre pendant une quinzaine d'années. C'est aussi dans le cadre de la renaissance du Carnaval d'hiver de Québec, en 1955, que la course de canot entre Québec et Lévis est réorganisée. L'idée vient d'Alfred Renaud, qui propose d'en faire une classique annuelle. Depuis 1955, la course a été tenue chaque année sans interruption, vers la mi-février. En moyenne une vingtaine d'équipes, composées de cinq canotiers, font la traversée entre Québec et Lévis aller et retour. Le départ et l'arrivée se font au bassin Louise. Le temps de la course varie beaucoup d'une année à l'autre compte tenu de la température et de l'état de fleuve qui peut être couvert de glace ou partiellement dégagé. Il arrive que des canotiers mettent près de 2 heures pour traverser, mais d'autres font la course en vingt-trois minutes. (1964- Une course rapide. L'équipe de Joseph Lachance fait le trajet Québec-Lévis aller-retour en 23min. 42sec.) La course de canot attire toujours plus de 100 000 personnes. En 1963, plus de 200 000 québécois et touristes suivent les prouesses des canotiers !

L'équipe du Château Frontenac

Depuis 1984, le Château Frontenac parraine une équipe de canotiers qui se classe parmi les meilleures. Cette équipe dirigée par Jean Anderson détient plusieurs championnats.

Des canotiers

Jusqu'en 1984 seuls des hommes prenaient part à cette classique, mais depuis, des équipes mixtes s'y inscrivent. Depuis 1987, des équipes entièrement composées de femmes du Québec et de l'Ontario participent à cette rude compétition. La course en canot représente l'événement sportif le plus spectaculaire des activités du Carnaval de Québec. Les efforts déployés et les gestes rythmiques tant de fois répétés, en font de véritables magiciens qui volent au-dessus des glaces et contrôlent le majestueux fleuve Saint-Laurent.

Ce texte est une gracieuseté du Château Frontenac en hommage aux canotiers de la course en canot.